Catégories
Evolution personnelle

« J’ai du mal à savoir ce que je veux »

Savoir ce que je veux

Question : « Pourquoi ai-je du mal à savoir ce que je veux faire réellement?! »

Réponse : Il s’agit là de la question la plus importante qu’on ait à se poser et c’est pour cela qu’il n’est pas simple d’y répondre. Savoir ce que l’on veut, c’est définir notre raison de vivre. Pouvoir répondre à cette question « Qu’est-ce que je fais sur terre ? ».

Pour cela, tu dois faire un travail d’introspection, c’est-à-dire te poser des questions à toi-même. Ces questions sont du genre :

  • « Qu’est-ce qui me procure du plaisir ? »
  • « Lorsque je fais quelque chose et que je ne vois pas le temps passer, qu’est-ce que c’est ? »
  • « Qu’est-ce qui est important pour moi ? »
  • « Quelles sont mes valeurs ? »
  • Etc…

Mes peurs

Il arrive aussi que tu ais du mal à savoir ce que tu veux  quand ton ego est rempli de peurs. A ce moment-là, dès que tu commences à émettre un désir, ton ego, qui a peur de l’inconnu, te trouves toutes les raisons pour que tu ne le fasses pas.

Pour pouvoir remédier à tout cela, il faut que tu te recentres sur toi. La méditation est un excellent moyen d’y arriver. Tu dois également être à l’écoute de tes besoins. Peut-être es-tu trop orienté vers les autres et que tu ne te connais pas suffisamment.

Lorsque tu penses à ce que tu veux, tu dois te sentir bien. C’est là le seul indicateur. Et pour pouvoir le faire, il faut que tu sois à l’écoute de ton corps.

A toi de mettre tout ceci en pratique et tu découvriras avec plaisir ce que tu aimes faire.

Belle découverte à toi…


Découvrez toutes les fonctionnalités de la plateforme

Catégories
Relation avec les autres

Utilisez-vous le bon canal ?

Votre canal sensoriel

    Utiliser le bon canal… En tant qu’Être humain, vous donnez et recevez sans cesse de l’Amour. C’est d’ailleurs cette énergie qui vous maintient en vie. 

Avez-vous déjà vécu ce cas de figure : Vous donnez énormément d’Amour à votre enfant ou à un proche, et celui-ci vous reproche que vous ne l’aimez pas. Une énorme quantité des problèmes d’adultes proviennent d’un manque d’Amour lors de leur enfance.

 J’entends souvent des enfants dire que leurs parents ne les aiment pas et en même temps, j’entends ces mêmes parents dire qu’ils ont tout donné pour que leurs enfants soient heureux. Alors ? Où est le problème ? Une fois de plus dans la perception c’est sûr. Ceci dit, il est en partie possible d’agir sur ces perceptions en utilisant le bon canal sensoriel.

Je m’explique. Nous captons les informations tout autour de nous grâce à nos sens. Pour simplifier, on va dire qu’on perçoit ce qui se passe soit avec nos yeux, soit avec nos oreilles, soit avec notre toucher. 

On dit alors qu’on est visuel, auditif ou kinesthésique. Nous avons tous un canal sensoriel privilégié pour l’acquisition des informations. Si jamais une information vous arrive par un canal différent de votre canal principal, vous n’allez pas percevoir correctement cette information.

Votre canal et vos relations

C’est ce qui se passe dans une relation. Imaginez que votre enfant (ou votre ami) soit visuel et que vous vous soyez auditif. Vous allez sans cesse lui dire (les paroles sont importantes pour vous) que vous l’aimez. 

C’est bien, sauf que lui, pour comprendre votre Amour, il doit le voir (il est visuel). Pour un visuel par exemple, recevoir un cadeau est une preuve d’Amour (il le voit). 

Lorsque vous communiquez votre Amour à quelqu’un et que vous n’utilisez pas son canal sensoriel, pour lui, vous ne faites rien. Vous lui transmettez 0 Amour.

Peut-être comprendrez-vous mieux pourquoi votre enfant (ou vous-même lorsque vous étiez enfant) pense ne pas être aimé. Disons que vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde. 

Pour pouvoir transmettre correctement votre Amour, je vous recommande de définir votre canal sensoriel et de découvrir celui de l’autre.

Observez-vous

Pour définir votre canal sensoriel, observez comment vous captez l’information. Par exemple à travers les termes que vous utilisez pour communiquer.

  • « Je vois ce que tu veux dire » (Visuel)
  • « J’entends bien ce que tu dis » (Auditif)
  • « Je saisis ce que tu me dis » (Kinesthésique)

De façon générale, observez si vos paroles ont un rapport avec la vue, l’audition ou le toucher.

Vous pouvez définir le canal sensoriel de l’autre en observant également les mots qu’il utilise.

Pour reprendre l’exemple de l’enfant ci-dessus, s’il est visuel, un petit cadeau ou une preuve d’Amour visible (une lettre à son intention), sera bien plus efficace que les messages d’Amour que vous pourriez lui dire. A l’inverse, s’il est auditif, les tonnes de cadeaux que vous pourriez lui donner ne serviraient pas à grand-chose.

Afin de mieux partager votre Amour tout autour de vous, je vous encourage à distinguer les différents canaux sensoriels…

    http://plateforme.formaoo.fr Votre plateforme d'évolution personnelle     
        <a href="http://plateforme.formaoo.fr" role="button">
                    Découvrez toutes les fonctionnalités de la plateforme
                </a>
Catégories
Relation avec les autres

Traitez tout le monde avec respect !

L’importance du respect

    Le respect… Nous voyons souvent des gens faire des courbettes à quelqu’un qui pourrait leur apporter quelque chose, mais mépriser celui qui n’a rien à leur apporter. 

Etant donné que nous recevons toujours en retour la même énergie que nous produisons, en le faisant, ces personnes seront elles-mêmes un jour méprisées.

Je vous encourage à rester humble. Il n’y a pas un humain qui soit supérieur à un autre. Nous sommes tous constitués pareil. 

Tout le monde peut vous apporter quelque chose. De même que vous aussi êtes en mesure d’apporter quelque chose aux autres. 

Une nouvelle fois, je vous encourage à aimer les gens. Les aimer pour ce qu’ils sont et non pas pour ce qu’ils ont. 

Etant donné que chaque Être humain est composé d’Amour (l’énergie de la vie, sinon il ne serait plus en vie), cela signifie que tout le monde a droit au respect.

On récolte toujours ce que l’on sème

Au fur et à mesure que les gens réalisent leurs désirs, il est courant de les voir hautains, voir méprisants. Rappelez-vous que La Vie est là pour vous aider à apprendre les concepts d’Amour inconditionnels. 

Pour ceux qui feront le choix de se croire supérieurs, qu’ils se rassurent, La Vie sera toujours à leur service pour les aider à apprendre les leçons de la vie.

Quelque soit ce que vous ayez pu réaliser comme désir, je vous recommande de rester « humain ». Rappelez-vous d’où vous venez. Nous sommes tous venus sur terre pour évoluer spirituellement. 

Vous pouvez profiter de tous les biens matériels que vous voulez. Gardez juste à l’esprit que c’est de votre évolution spirituelle qu’il s’agit avant tout. Un jour vous laisserez vos biens matériels. Mais votre âme, elle, ne meurt jamais et c’est elle que vous faites grandir tous les jours.

    http://plateforme.formaoo.fr Votre plateforme d'évolution personnelle     
        <a href="http://plateforme.formaoo.fr" role="button">
                    Découvrez toutes les fonctionnalités de la plateforme
                </a>
Catégories
Education des enfants

« Ils n’aiment pas faire leurs devoirs »

Question : « Comment réagir ou faire face à des enfants qui n’aiment pas faire des exercices ou qui n’aiment pas apprendre leurs cours (devoirs) sachant que c’est quand même important d’avoir un minimum de connaissance ».

Retirer du plaisir à faire leurs devoirs

Réponse : Je pense qu’il s’agit là d’une question que se posent bien des parents en ce moment J.

Pour avoir la solution à ce problème, il faut se mettre à la place de l’enfant. L’enfant est un Être humain à part entière et il faut donc pour cela se référer au fonctionnement humain.

L’Être humain est toujours attiré par le plaisir. Pour que les enfants fassent leurs devoirs, il faut donc qu’ils puissent retirer du plaisir à le faire. Si à ce jour les enfants perçoivent leurs devoirs comme une corvée, il est évident qu’ils n’auront pas envie de les faire.

Peut-être que les adultes eux-mêmes leur donnent souvent de mauvais exemples. Imagine la perception des enfants face à ce qu’ils observent : Lorsque les adultes se plaignent que leur métier ne leur apporte aucun plaisir, qu’ils partent au travail tous les jours à reculons et que celui-ci est source de conflit, comment veux-tu qu’un enfant soit enthousiaste à aller à l’école sachant qu’au final c’est pour avoir un métier dans lequel il ne va pas s’épanouir.

La seule façon de faire pour qu’un enfant aime faire ses devoirs, c’est de faire ressortir un aspect agréable pour lui. Selon l’âge de l’enfant, il faudra donc utiliser le levier de motivation qui lui correspond. Pour certains, cela pourra être de présenter le côté agréable de son futur métier. Pour d’autres, le besoin d’être reconnu et valorisé en ramenant des bonnes notes…

« Mets-toi ça dans la tête, un point c’est tout ! »

Il faut aussi être conscient qu’on est face à un gros défi de la société car les nouvelles générations  naissent avec un esprit bien plus ouvert que les anciennes. Inconsciemment, elles se rendent compte d’un aspect essentiel au bien-être humain : La liberté.

Il est certain que le « mets-toi ça dans la tête un point c’est tout » ne passe plus. Il faudra laisser à l’enfant la liberté de trouver par lui-même les solutions. Pour cela, les adultes devront se focaliser davantage sur la finalité (le pourquoi) plutôt que sur les méthodes (le comment).

Pour conclure, une fois que ton enfant aura trouvé sa source de motivation, je t’encourage à le laisser s’organiser comme il le souhaite, à partir du moment où l’objectif est atteint (les devoirs sont faits). La méthode montessori par exemple pourra t’apporter des idées à mettre en œuvre afin de responsabiliser ton enfant et lui donner ainsi goût à faire ses devoirs.

Le sujet est trop vaste pour être traité dans un post, aussi, je vais envisager de créer une webconférence sur le sujet.

Excellente journée à toi.  

http://plateforme.formaoo.fr 

Votre plateforme d’évolution personnelle


Découvrez toutes les fonctionnalités de la plateforme

Catégories
Relation avec les autres

« Elle fait tout comme moi »

Question : « Voilà j’habite à l’étage et mes beaux-parents au rez de chaussée ainsi que ma belle-soeur qui est âgée de 43 ans et séparée depuis 8 ans… Mais voilà elle imite tout ce que je fais, elle fait tout comme moi, quand je dis tout, c’est tout… Et sa mère l’encourage… Je comprend qu’elle ai le rejet d’elle et que ce sont les parents qui déversent ça sur elle et sur mon mari… Mais ça m’agace énormément… J’arrive pas à savoir ma blessure pour ce problème la… Merci de m’aider…».

« Elle fait tout comme moi », réponse :

Voici un bel exemple de ce qu’est la perception. Tu perçois que le fait que la belle-sœur imite tout ce que tu fais t’agace et je peux bien le comprendre étant donné que ça réveille une blessure en toi. 

Je te rappelle que l’autre étant ton miroir, ce qui te dérange chez elle correspond à un problème que tu dois régler chez toi. Tu perçois qu’elle a le rejet d’elle, peut-être est-ce là ta blessure. Peut-être également que le fait de trouver ça injuste laisse entrevoir une blessure d’injustice. 

Ce qui est certain, c’est que ça vient toucher une blessure chez toi.

Quand je dis qu’il s’agit d’un bel exemple de ce qu’est la perception, je veux dire par là que ce que tu perçois aujourd’hui pourrait très bien devenir demain une force pour toi. 

Dès lors que quelqu’un fait les choses comme toi, c’est que tu représentes un modèle pour cette personne. Une référence à imiter. Je trouve cela très glorieux. Cela prouve que cette personne t’admire et qu’elle veut devenir comme toi. Je pense que tu pourrais être fière de cela.  

Si au contraire elle se mettait à te critiquer, il serait plus évident qu’elle aurait des blessures et que ton comportement la dérangerait. Si elle ne le fait pas, c’est que tu ne réveilles pas de blessures en elle. En étant son modèle, tu l’aides à s’améliorer et personnellement je trouve cela merveilleux. 

Après, tout est une question de perception…

Travailler sur sa propre blessure

Ce qui est certain, c’est que de ton côté, tu dois travailler sur ta blessure. Si tu arrives à l’identifier tant mieux, si tu ne peux pas, ce n’est pas essentiel car quelque soit ta blessure, le « médicament » est le même. Il s’agit une fois de plus de l’acceptation. 

En apprenant à accepter son comportement (comportement dont tu pourrais être fière), tu soignes ta blessure. Le jour où tu seras guérie, tu pourras la remercier d’avoir eu ce comportement parce que grâce à elle, tu te seras soignée.

Pour t’aider à accepter, il y a divers outils en ligne sur http://plateforme.formaoo.fr. Tu peux également utiliser l’EFT et la cohérence cardiaque tous les jours jusqu’à ce que ta blessure ait disparue. 

Etant donné que de nombreux événements sont provoqués par tes blessures intérieures, lorsque tu seras soignée, bon nombre d’aspects de ta vie se trouveront également transformés (relations familiales, professionnelles etc…). 

Soigner ses blessures permet de changer sa personnalité. Et lorsque ta personnalité s’améliore, ta vie s’améliore également.

Bon travail à toi.

http://plateforme.formaoo.fr 

Votre plateforme d’évolution personnelle


Découvrez toutes les fonctionnalités de la plateforme

Catégories
Evolution personnelle

Un lâcheur ne gagne jamais, un gagneur ne lâche jamais…

Un lâcheur ne gagne jamais, un gagneur ne lâche jamais…

 « Gardez toujours à l’esprit que votre propre décision de réussir est plus importante que n’importe quoi d’autre» ABRAHAM LINCOLN.

Vous savez que pour réaliser vos rêves, la persévérance est indispensable. Pour ceux qui pensent que les autres réussissent parce qu’ils ont de la chance ou qu’ils sont nés sous une bonne étoile, voici le parcours d’ ABRAHAM  LINCOLN, ancien président des États-Unis.

La vie d’un gagneur, Abraham LINCOLN

Ces informations proviennent du site centerblog.net :

« 1816 : Les Lincoln sont chassés de leur maison. Lincoln doit travailler pour subvenir aux besoins de sa famille.

1818 : Mort de sa mère.

1831 : 1ere faillite

1832 : Se présente aux élections législatives et est battu.  Perd aussi son emploi. Veut faire du droit, mais est refusé au concours d’admission.

1833 : Prête de l’argent à un ami pour lancer une affaire, mais fait faillite la même année. Il passera 17 ans de sa vie à rembourser cette somme.

1834 : Se présente de nouveau aux élections législatives; Est élu

1835 : Projet de  mariage; Mort de sa fiancée (qu’il aima profondément)

1836 : Grosse dépression nerveuse; Fait 6 mois au lit

1838 : Se porte candidat à la présidence de la chambre des représentants de l’Illinois; Est battu.

1846 : Se présente encore au Congrès; Est  élu. Se rend à Washington où il fait du bon travail

1848 : Sollicite un 2ème mandat au Congrès; N’est pas réélu.

1849: Postule l’emploi d’agent des terres de son Etat natal; Ne l’obtient pas

1854 : Se présente au Senat des Etats-Unis; Est battu

1856 : Pose sa candidature pour la vice-présidence lors de la convention de son parti; Obtient moins de 100 votes.

1858 : Se présente encore au Senat; Est battu

1860 : Est élu président des Etats-Unis »

J’espère que cet exemple vous aidera à relativiser. Si cela fait quelques mois ou quelques fois que vous avez essayé quelque chose et que cela n’a pas (encore) fonctionné, je vous encourage à persévérer. Ceci dit, ne reproduisez pas ce qui ne fonctionne pas pour vous, mais cherchez une autre façon de faire…

Si vous voulez les voir se réaliser, je vous recommande de vous accrocher à vos rêves…

Excellente journée à tous ! 

http://plateforme.formaoo.fr 

Votre plateforme d’évolution personnelle


Découvrez toutes les fonctionnalités de la plateforme

Catégories
Relation avec les autres

Soyez un modèle !

Dans la vie, soit vous êtes un modèle pour les autres, soit les autres vous influencent. Certes il est appréciable de se laisser influencer lorsque cette influence vous aide à vous améliorer. Pour le reste, c’est vous qui influencez les autres. Il y a une grande différence entre influencer et manipuler. Influencer signifie chercher l’adhésion de l’autre, manipuler signifie chercher à tromper l’autre.

Lorsque vous cherchez à obtenir l’adhésion de l’autre par rapport à votre façon de penser, vous avancez des arguments en faisant ressortir tout ce qui est bénéfique pour l’autre. C’est en quelque sorte un cadeau que vous lui offrez. Il est évident que cette personne sera plus ouverte à recevoir ce cadeau.

Si au contraire vous cherchez à manipuler l’autre (ce que vous faites inconsciemment lorsque vous êtes attaché au résultat), vous allez à l’encontre de ce que cette personne a de plus précieux : Sa liberté. Se sentant « attaquée », celle-ci va se braquer et opposer alors de la résistance face à vos propos.

Être un modèle en étant soi-même

Pour obtenir l’adhésion de l’autre, apprenez à être vous-même. Soyez convaincu par vos propos. Vivez ce que vous cherchez à transmettre à l’autre. Si par exemple vous cherchez à convaincre l’autre à quel point il est agréable de se sentir bien, soyez vous-même un exemple de bien-être.

Il est beaucoup plus simple d’influencer votre environnement à travers vos comportements et votre état d’être plutôt qu’à travers des mots. Soyez fier de la personne que vous êtes. Acceptez vos faiblesses actuelles (ce sont vous sources d’évolution) et recherchez l’excellence. En vous acceptant tel que vous êtes à ce jour, vous vous sentirez bien. C’est lorsque vous êtes en paix avec vous-même que vous inspirez confiance, condition indispensable pour que les autres adhèrent à vos propos.

Soyez fier de vous, devenez un modèle pour vous-même, afin de devenir un modèle pour les autres…

http://plateforme.formaoo.fr 

Votre plateforme d’évolution personnelle


Découvrez toutes les fonctionnalités de la plateforme

Catégories
Evolution personnelle

Tout est possible !

Tout est possible ! Petite histoire… Né en 1969 en Californie, Mark Goffeney est né sans bras. Tout jeune, il se passionne pour la musique. Un jour, son père lui offre une vieille guitare récupérée sur un chantier. Mark Goffeney décide alors de jouer de la guitare avec ses pieds. A la fin des années 90, il crée son 1 er CD. Il est depuis reconnu dans le monde entier.

Pour ceux d’entre vous qui ont déjà expérimenté la guitare (avec les mains), imaginez ce que cela représente de jouer avec ses pieds…

Il s’agit de nouveau d’un bel exemple que lorsqu’on est animé par un désir intense, tout devient possible. 

Et vous ?

Et vous ? Avez-vous abandonné des rêves en vous disant que vous ne pourrez jamais les réaliser ?
Si c’est le cas, ressortez ces rêves du placard. Prenez exemple sur Mark Goffeney.

Obstinez-vous à atteindre ces rêves. Persévérez, persévérez, persévérez… Tout est possible. L’être humain a des capacités exceptionnelles pour s’adapter et trouver la façon de parvenir à ses désirs.

Croyez en vous. Créez votre réalité dans votre esprit et croyez en vos projets jusqu’à ce qu’ils prennent forme dans le monde physique et vous aussi vous rendrez possible ce que tout le monde autour de vous pensait être impossible.

Je vous souhaite de vous dépasser et de vivre vos rêves.

http://plateforme.formaoo.fr 

Votre plateforme d’évolution personnelle

        <a href="http://plateforme.formaoo.fr" role="button">

Découvrez toutes les fonctionnalités de la plateforme

Catégories
Relation avec les autres

Et si vous faisiez des choses pour vous-même ?

Faites-vous vraiment des choses pour vous-même ? Dans la vie, vous faites peut-être souvent les choses pour les autres, ce qui peut être interprété comme une marque d’attention ou de respect que vous portez aux autres. 

Ceci dit, il est extrêmement important de bien distinguer les services que vous rendez aux autres de vos propres objectifs de vie. Lorsque vous décidez de construire votre vie dans l’idée de faire plaisir aux autres, vous faites fausse route. Pourquoi ? Tout simplement parce que le but de chaque Être humain est avant tout de se sentir bien.

Lorsque vous choisissez de faire plaisir à quelqu’un alors que ce choix ne vous comble pas de joie, vous ne remplissez pas les conditions indispensables à une vie heureuse.

Imposez-vous des choses à vos enfants ?

Si vous êtes parents, prenez bien conscience de cela : Lorsque vous « imposez » une orientation de vie à vos enfants, différente de leurs propres désirs, vous ne le faites pas par Amour pour eux, mais par égoïsme. 

Peut-être que dans pareil cas vous vous laissez influencer par le regard des autres, par le qu’en dira-t-on. Lorsque vous imposez des choix de vie à vos enfants, si ces choix ne les conviennent pas, vous créez de la souffrance en eux. 

Souffrance qui se transformera tôt ou tard en maladie. Il est entendu que les choix de vos enfants devront être des choix responsables.

Tout ceci pour vous rappeler que ce n’est pas pour les autres que vous devez agir, mais pour vous-même. Si vous-même avez été amené à sacrifier votre rêve pour faire plaisir à vos parents ou proches posez-vous la question de savoir si cette façon d’agir vous a permis d’être heureux.

C’est VOTRE vie !

Que cela plaise aux autres ou pas, c’est de votre vie dont il s’agit. Vous devez donc être à l’écoute de vos propres besoins afin de créer une vie qui vous correspond.

A partir de là, la seule personne à qui vous avez quelque chose à prouver, c’est à vous-même.

http://plateforme.formaoo.fr 

Votre plateforme d’évolution personnelle


Découvrez toutes les fonctionnalités de la plateforme

Catégories
Evolution personnelle

Pensez à lâcher prise

Pensez à lâcher prise. La vie est faite d’innombrables expériences. Pensez à les vivre de façon responsable… sans trop vous prendre au sérieux.

Vous le savez, la vie est un grand jeu. Alors, amusez-vous !

Lorsque vous vous prenez la tête, c’est que vous êtes trop attaché à un résultat. Lâchez prise en étant vous-même. Vous apprécierez davantage la vie lorsque l’opinion des autres n’aura plus d’influence sur vous. Apprenez à faire les choses sérieusement… sans jamais vous prendre au sérieux. Lorsque vous entreprenez quelque chose qui part de travers, je vous conseille d’en rire. De toute façon que vous soyez frustré ou pas ne changera généralement pas le résultat.

Lâcher prise à travers le rire

Apprenez donc à en rire en vous disant que la prochaine fois vous ferez mieux. Rappelez-vous que l’objectif de votre vie est de vous sentir bien… tout le temps. Lorsque vous devenez trop sérieux, vous oubliez de rire. Or, le rire est extrêmement bénéfique pour la santé.

Lorsque vous riez, vous produisez de l’endorphine qui vous permet de vous sentir bien. N’attendez pas spécialement que les autres vous fassent rire. Riez de vous-même, de vous bêtises. Imaginez l’effet néfaste de la honte sur votre estime de vous. Remplacez ce sentiment par un bon rire franc et sincère. Une fois de plus, ce n’est pas l’événement qui crée votre réalité, mais la façon dont vous percevez cet événement.

J’espère que vous saurez rire davantage de vous.

Pour ma part, je vous transmets mon plus beau sourire.

Je vous souhaite de passer une excellente journée dans la joie et la bonne humeur !

http://plateforme.formaoo.fr 

Votre plateforme d’évolution personnelle


Découvrez toutes les fonctionnalités de la plateforme